Accueil - Informations - Assemblée générale HMBIA 2017 : compte-rendu

Assemblée générale HMBIA 2017 : compte-rendu

Marjolaine Martin (combattante 3vs3 féminin), Edouard Eme (président de la F. F. Béhourd, capitaine de l’équipe de France) et Batiste Lacroix (vice-président de la F. F. Béhourd)

Comme chaque année, les capitaines et représentants nationaux de tous les pays du monde pratiquant le béhourd HMB se sont réunis pour faire le point sur les réalisations et événements importants de l’année 2017 et préparer la venue de la saison 2018. Championnats du monde, structure associative mondiale, règles… tous les points ont été abordés le 30 septembre dernier à Rome. Un nouveau format de travail à été testé à cette occasion. Les participants se sont répartis dans trois ateliers séparés : tournois, arbitrage et soft sword. Les capitaines d’équipes et présidents de fédérations nationales sont quant à eux restés dans la grande salle pour traiter les sujets d’ordre général.

Il est à noter que la France a bénéficié d’une mention spéciale dans le rapport d’activité de la HMBIA pour son développement exceptionnellement dynamique, sa structure fédérative stable et unifiée, son nombre de tournois record dans des lieux de qualité et ses performances en compétition. La Fédération française de béhourd se félicite de cette reconnaissance mondiale que nous devons à tous nos bénévoles, combattants et fans ! Le nouveau réseau global fédératif international et le système de classement Buhurt League sont notamment inspirés des réalisations françaises.

1) Section Tournois :
Décisions liées à Battle of the Nations:
– Limiter le nombre de mercenaires étrangers par équipe de la façon suivante :
– 3vs3 féminin : pas plus de 2 mercenaires sur 5 combattantes.
– 21vs21 : pas plus d’un tiers de l’effectif et 7 sur la lice. Il relève de la responsabilité du capitaine de s’en assurer.
– Des profights au format WMFC seront ajoutés au programme.

Buhurt League :
– Le règlement et les conditions pour la participation et la tenue des événements Buhurt League sont actuellement en développement et seront communiqués prochainement aux combattant et organisateurs, d’ici la fin du mois de novembre.
– Une coopération étroite entre les organisateurs de tournois et le comité HMBIA des tournois est attendue. Une plateforme en ligne facile d’accès et d’utilisation sera mise à disposition.

2) Section arbitrage :
– Les capitaines d’équipe bénéficieront de deux “timeout cards” par tournoi, accordant à leur équipe 60 secondes de répit supplémentaire entre les combats.
– Pour les tournois de grande échelle (Buhurt Masters, Buhurt Prime, Battle of the Nations), le capitaine aura la possibilité une fois par tournoi de demander à ce qu’un arbitre n’arbitre pas les combats de son équipe, suivant une demande écrite officielle faite à l’aide d’un formulaire d’appel.
– Ceci ne s’applique pas aux arbitres en chef (Knight Marshal).
– Un manuel pédagogique d’arbitrage est en cours de réalisation.
– Les changements aux règles seront apportés d’ici la fin octobre et seront appliqués à partir de la Coupe Dynamo.
– 3 personnes seront dorénavant autorisées dans la zone de sécurité lors des 21vs21, l’un d’eux pouvant être un porte étendard.
– La catégorie 1vs1 arme d’hast subira des modifications.
– Un groupe de communication entre les arbitres et les capitaines/représentants nationaux sera créé.

3) HMB Soft
– Un comité HMB Soft va voir le jour pour le développement du soft sword dans le monde.
– Des arbitres seront formés à l’arbitrage du soft sword.
– Le premier événement mondial HMB Soft aura lieu le 25 novembre à Prague.
– Une meilleure communication entre les différentes entités de pratique du Soft Sword sera mise en place, notamment sur internet.
– Un communiqué de presse sur les valeurs et les bienfaits du Soft Sword sera publié d’ici la fin octobre.

4) Battle of the Nations
– La Bataille des Nations 2018 aura lieu du 3 au 6 mai en Italie.
– Le passage du 3vs3 féminin au format 5vs5 est étudié pour une décision mi novembre.
– De nouveaux critères de constitution d’une équipe nationale sont à l’étude.
– Un signe disctinctif sera fourni aux capitaines.
– Une exigence accrue sur l’historicité sera mise en place, notamment sur la qualité des tabards des équipes nationales.

En clôture du meeting, Anton Trubnikov, président fondateur de la HMBIA, a annoncé ne pas se représenter à l’issue de son mandat de 5 ans, qui s’achèvera à la fin du mois de novembre. Une élection aura donc lieu en décembre pour déterminer qui lui succédera à la tête du béhourd mondial.

Consulter aussi

Le béhourd à la Paris Games Week 2016

Des membres des associations Béhourd Ile-de-France et Exactor Mortis seront présents sur le stand de …

Laisser un commentaire