A peine arrivé en 2020 et les tournois reprennent ! Le 25 janvier matin les combattantes de notre fédération ont ouvert cette nouvelle saison à Laon où se déroulait la deuxième édition de Laon au Béhourd, événement mêlant béhourd, marché médiéval et concerts. Organisé par la Compagnie de la Griffe, Aux fils du Bois et Remparts Remparts, la manifestation se voulait ambitieuse cette année avec la présence du Buhurt Next le samedi, compétition internationale de haut niveau regroupant les équipes des rangs 10 à 20 de la saison Buhurt League 2019 et la première étape du championnat français en 5vs5 le dimanche, avec pas moins de 24 équipes.

83410124 2709152572455497 8692954450655969280 oCe sont ainsi Dies Irae et les Léopardes qui ont ouvert le bal, dans un 5vs5 féminin de qualité. L’expérience a vite eu raison des Normandes, qui malgré une vaillante résistance se sont inclinées en deux rounds 5 à 0. S’en est suivi une “dame de fer” (chacun pour soi), remportée par Constance Delval (Dies Irae). C’est cependant Marie-Laetitia Leclerc qui remporte le titre de championne de la lice, remis par notre partenaire Château Faugas, pour ses impressionnantes mises au sol réussies.

83028203 2137617596341520 8132979088504651776 oTrois équipes françaises s’étaient qualifiées pour le tant attendu Buhurt Next : Martel (10ème place Buhurt Leauge 2019), Carcas-Sonne (13ème place Buhurt League 2019) et Ar Groaz Du (29ème place Buhurt League 2019). Malgré une forte détermination, les Bretons ne parviennent pas à gagner un round et ne sortent pas des phases de groupes. Les Carcassonnais quant à eux, passent aux quarts de finales grâce à leur victoire face à Ar Groaz Du en phase de groupe, mais sont éliminés par Yenisei, équipe redoutable du club russe Bern, qui repartira avec la médaille d’argent. Les Parisiens de Martel remportent deux victoires en phase de groupe, contre Ursus Custodes (Espagne) et Lwy Lublin (Pologne). Ils rencontrent alors Legenda Polnocy (Pologne) en quarts de finale : victoire en deux rounds, malgré une âpre résistance des Polonais. Ils retrouvent alors les Biélorusses de Syabry en demi-finale, contre qui c’est à nouveau une défaite. Martel passe alors en petite finale pour disputer la troisième place de ce tournoi face à Bear Cubs (club Bern, Russie) : les encouragements du public ont grandement motivé nos guerriers alors résolus à tout donner; ils parviennent à remporter un round, mais succombent à la fatigue et aux blessures, perdant les deux autres. On peut néanmoins être fier de cette 4ème place française au Buhurt Next, derrière deux équipes russes et une biélorusses, toutes du célèbre club Bern ! Ronan Desgranges (Martel) reçoit le prix du “MVP” (meilleur combattant) et Adrien Cessa (Carcas Sonne) reçoit le prix du public.

Ce sera bientôt à Aquila Sequania de représenter la France au Buhurt Prime (prestigieuse finale regroupant les 10 premières équipes de la Buhurt League 2019) le 15 février à Monaco : tous nos espoirs sont avec eux !

83412222 2711538115550276 166524995986522112 oLe dimanche avait lieu un tournoi de grande ampleur, premier de l’année comptant pour le classement national français. Labellisé Buhurt Challenger, il regroupait 6 équipes étrangères et 18 françaises. Réparties en 4 groupes par tirage au sort, les équipes se sont affrontées à un rythme soutenu dans l’atmosphère poussiéreuse du boulodrome, les deux meilleures de chaque groupe se qualifiant pour les phases finales. Malgré la combativité des Français, le podium est à nouveau russo-biélorusse.

83348937 284905995802482 27082753803550720 n1 – Syabry
2 – Yenisei
3 – Bear Cubs
4 – Grimaldi Milites
5 – Ar Groaz Du
6 – Legenda Połnocy
7 – Lions of Steel
8 – Les Bannis de la Grenouille
9 – Carcas Sonne
10- Les Comtois
11- Diex Aïe
12- Les Faucons Noirs
13- Les Hommes du Nord
14- Martel Du Guesclin
15- Fera Sequania
16- Le Houblon d’Or
17- Bonnacon
18- Exactor Mortis
83011574 185226806198058 3014164845256769536 n19- Pardus Bellator
20- An Diforch’Ruz
21- Les Bannerets d’Auvergne
22- Septentrion
23- Bastaunts Normands
24- La Rose et le Fer

Champion de la lice : Nikita Vostorgin (Grimaldi Milites)

Prix de la résistance : Pavel Chauchenka (Fera Sequania)

Plus belle action : Artem Brichkalevich (Syabry)

Les trois premières places du classement national 2020 reviennent ainsi à Grimaldi Milites, Ar Groaz Du et aux Bannis de la Grenouille ! Parviendront-ils à s’y maintenir ? Rendez-vous les 11 et 12 avril à Carcassonne pour le découvrir…

Reportages : France 3, C-News, Weo TV

Vidéo en prise live sur Facebook

Photos de Hamir Imamovic